Y a-t-il une lueur d'espoir dans ce monde chaotique ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lorédana Lowell
Modo_* | Vipère Déprimée ( et amoureuse ?) en voie de Disparition|
avatar

Date d'inscription : 11/09/2007
Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Localisation : Au manoir
Humeur : A jamais décidée, a jamais perdue
Animal de compagnie : Un hibou... mort

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le Mal
Patronus: Un Corbeau
Relationships:
MessageSujet: Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]   Mar 4 Aoû - 13:56

Depuis qu'elle était devenue Mangemort, Loredana ne rencontrait que rarement ses camarades Mangemorts. A vrai dire, elle ne les rencontrait que lorsqu'ils se retrouvaient tous ensemble autour de leur Maitre. La plupart du temps, elle évitait de les rencontrer parce qu'au fond, elle savait qu'elle ne pouvait pas les supporter. C'était ainsi, elle détestait ces gens et tout ce qu'ils représentent. Mais elle devait essayer de s'intégrer autant que possible au groupe. Elle devait révéler sa véritable nature, et pas ce qu'elle avait voulu montrer au cours des sept années passées a Poudlard. Elle était Mangemort, de famille, de tradition, et d'être. Elle avait demandé conseil a un ami de la famille, quelqu'un qui appartenait aux Mangemorts depuis de nombreuses années. Mais il n'avait pas pu la renseigner. Non, plutôt que de la conseiller, il lui avait indiqué une adresse, un homme. Padern Lockerbie... Elle avait déjà entendu son nom mais elle ne le connaissait pas du tout... Son ami lui dit qu'il la conduirait aujourd'hui vers sa demeure...

C'est ainsi que Loredana s'apprêtait a partir aujourd'hui, pour une destination dont elle ignorait encore tout. Apparemment, son ami lui avait dit que Padern saurait lui dire comment se comporter, aussi bien avec ses amis Mangemorts qu'avec le Maitre lui-même. Elle ne savait pas comment réagir quand elle le voyait, comme se comporter, comment s'adresser a lui. Elle ignorait tout de cette nouvelle vie dans laquelle elle s'était engagée. Et d'ailleurs, ça la rendait profondément nerveuse. Elle enfila donc rapidement sa cape sur son dos, son capuchon sur la tête, essaya de masquer autant que possible la cicatrice qu'elle avait a l'oeil, et partit en direction du Chemin de Traverse. C'est la que son ami lui avait donné rendez-vous. En arrivant la, Loredana alla attendre dans un coin isolé, pour éviter d'être repérée. Rapidement, son ami arriva et lui donna l'ordre de le suivre. La jeune femme s'exécuta, sans broncher, et le suivit vers une ruelle dans laquelle elle eut la surprise de découvrir... une armoire... La jeune femme leva les yeux vers lui.

Son ordre était simple: Passe a travers cette armoire, tu arriveras devant un chateau. C'est la demeure de Lockerbie. Pourquoi les Mangemorts éprouvaient-ils ce besoin d'être aussi secrets? Comme si les autres sorciers ignoraient ou ils se trouvent... Peu importe, Loredana, lançant un dernier regard a son âme charitable, passa a travers l'armoire pour atterir, au bout de quelques secondes, devant un château. Sans la moindre crainte, elle s'y rendit, marchant doucement, la cape recouvrant la moindre parcelle de son corps. Elle se posta face a la porte et sonna... Elle ignorait même ce qu'elle devait faire dans ce genre de situations mais elle imaginait qu'il n'y avait rien d'autre à faire. Ses longs cheveux noirs retombaient sur ses épaules, une mèche recouvrant son oeil abimé. Elle était impatiente de faire cette rencontre, qui, selon son ami, pouvait changer sa vie. Elle se demandait bien en quelle circonstance sa vie pouvait changer? Peu importe, elle voulait juste savoir comment réussir a évoluer dans ce monde empreint de Mal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padern Lockerbie
Mangemort | Waiter Pliiiiiiiiz !
avatar

Date d'inscription : 20/01/2008
Féminin Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : non, j'suis pas là!
Humeur : entre dans une douce folie
Animal de compagnie : un (toussotement) chat : Brownie

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Mangemort
Patronus: Un corbeau
Relationships:
MessageSujet: Re: Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]   Mer 5 Aoû - 12:17

Une nouvelle journée de captivité commenca pour Padern. Il s'était levé extrèmement tôt ce matin, pour avoir le temps de s'occuper quelque peu de son jardin avant de se mettre a la préparation de la carte. Il frissonnait dans la fraicheur de l'air, et pourtant il éprouvait une certaine satisfaction a se trouver là. Le bras armé de sécateurs, il entreprit de tailler les innombrables haies de son domaines. Lorsqu'il eut enfin terminé, il tourna son regard vers l'armoire magique, tout au bout de son jardin. Elle était bien salle depuis quelques temps, personne ne la respectait a sa juste valeurs, la considérant comme la plus banale des portes de jardin. Et pourtant, cette petite merveille était dans la famille depuis de nombreuses générations. Une petite trouvaille fort bien pratique, permettant de passer de L'écosse, terre du chateau, à l'Angleterre, lieu de vie, en seulement quelques secondes. Padern sortit tout en soupirant un bout de tissus de sa poche, et se mis a astiquer grossièrement cette pauvre armoire taillée dans du bois rare et si finement ouvragée. Il insista particulièrement sur la devise familiale, inscrite en latin. Il ne put s'empêcher de les réciter à voix haute : "Que la connaissance éclaire ton chemin". Il recula de trois pas, suffisamment pour pouvoir l'admirer avec fierté. Ces derniers temps, il était parvenu a sortir de sa léthargie, et avait presque retrouvé toute la noblesse de son caractère, et la fierté d'être ce qu'il était. D'avoir fait ce qu'il avait fait. Tuer Fenrir Greyback sans penser aux conséquences que cela aurait sur sa carrière de mangemort.

Avec un léger sourire plaqué au coin de ses lèvres, il reprit la direction du chateau. Il croisa Katherine Parker, sa locataire indésirée, qui depuis quelques temps faisait tout pour l'éviter. Elle partait a son travail, et ne leva pas la tête du sol pour le saluer. La petite guerre froide qui s'était installée entre eux semblait pouvoir continuer jusqu'à la fin des temps. Padern ferma la lourde porte d'entrée sur lui, et s'arrêta un instant devant le grand miroir du salon. Ses cheveux bruns ébouriffés lui donnaient le caractère d'un petit garçon, alors que sa tenue de jardinage était couverte de terre. Il ôta ses chaussures et prit la direction de la douche au premier étage. Lorsqu'il fut propre, sec et fraichement habillé de manière convenable, il s'installa près d'une fenêtre, donnant sur le jardin. Il avait un peu d'avance, rien ne l'obligeait a aller tout de suite en cuisine, d'où il ne sortirait d'ailleurs que très tard ce soir. Ses yeux se perdaient dans le vague quand soudainement, la porte de sa si précieuse armoire se mit à pivoter. Il se releva de son siège, fortement surprit, a la fois par cette visite si matinal et par son physique si speciale. L'ombre n'était pas très forte, et pourtant elle entretenait le mystère en se camouflant sous une cape et sous un capuchon. Après une légère hésitation Padern la vit prendre le chemin de sa porte d'entrée. Ce ne pouvait être qu'un mangemort, car seuls eux étaient autorisés a rendre visite a Padern depuis le début de sa punition. Et pourtant, Padern ne le reconnaissait pas. C'est fortement intrigué qu'il prit la direction de sa porte, d'où déjà s'élevait le doux chant strident de sa sonnette.

Arrivé devant la porte, il prit une légère inspiration relaxante dans l'unique but de cacher sa curiosité. Il mis la main sur la poignée, prit l'air le plus neutre qu'il avait dans sa collection, et ouvrit la porte. Il se trouva nez à nez avec une jeune fille. Plus jeune même que Katherine. Il la regarda alors de la tête aux pieds : ils engageaient vraiment n'importe qui chez les mangemorts. La preuve, lui même en faisait partit. Lui au moins s'était montré talentueux malgré son jeune age au moment de se faire embaucher. Etait ce le cas de cette trop jeune femme? Conscient qu'il n'avait pas d'autres choix, il lui fit geste de le suivre, et la conduit dans la salle principale où il tira une chaise pour qu'elle y prendre place. Il récupéra ses affaires, alla les mettre dans le dressing et il tourna les tallons pour se rendre dans la seule pièce qui était encore la sienne à l'heure actuelle : la cuisine. Il s'assit quelques minutes sur le bord de son évier, et s'alluma une cigarette. Le monde extérieur avait changé depuis sa bétise, et il semblait que les mangemorts étaient en passe de pouvoir gagner cet éternelle combat. Aux dires de Renate Dowe, les gens du monde seraient forcés d'entrer chez les mangemorts, et que bientôt ils seraient en plus grand nombre. Padern eu un sourire en se demandant ce qu'il arriverait le jour où il n'y aurait plus personne a affronter? Car après tout, cet ordre de mages noir n'existe que parce que dans le monde, il existe des personnes capable de contester leur existence. Quelque part, une fois cette guerre remportée, les mangemorts disparaitront d'eux même, et tous ceci aura été vain. Il tira une longue bouffé sur sa cigarette et attrapa nerveusement une des cartes posée en équilibre sur un rebord, sautât de son évier tout en jetant son mégot encore fumant, avant de finalement se rendre en direction de la salle totalement vide à cette heure si matinale. Il tendit sans un mot la carte a cette personne qui dans le fond lui rappelait toute l'amertume qu'il avait en se sachant mangemort pour l'éternité.

Il resta derrière elle, en attendant sa commande. Le pauvre Padern avait tellement prit l'habitude de n'être plus qu'un restaurateur, que l'idée même qu'une inconnue puisse venir le voir pour une autre raison lui passa totalement au dessus de la tête. Il voyait bien pourtant que les yeux de cette inconnue aux cheveux sombres, tombant sur ses épaules, avaient prit une drole de lueur lorsqu'il lu avait tendis la carte. Mais Padern était un homme d'honneur, il ne ferait donc pas machine arrière. Au pire elle aurait de quoi manger ou boire, si jamais elle avait eu un tout autre dessin en venant jusqu'à lui.

_________________

Parfois, les murs d'une demeure sont plus chaud que le coeur de certains hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titnuage.deviantart.com
Lorédana Lowell
Modo_* | Vipère Déprimée ( et amoureuse ?) en voie de Disparition|
avatar

Date d'inscription : 11/09/2007
Féminin Nombre de messages : 441
Age : 28
Localisation : Au manoir
Humeur : A jamais décidée, a jamais perdue
Animal de compagnie : Un hibou... mort

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le Mal
Patronus: Un Corbeau
Relationships:
MessageSujet: Re: Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]   Mer 5 Aoû - 13:07

A la vue de la demeure dans laquelle elle allait devoir entrer, Loredana se sentait assez impressionnée... Elle devait bien avouer qu'en comparaison a son misérable petit appartement en plein centre-ville de Londres, ce château paraissait bien pompeux. C'était une autre caractéristique des familles de sorciers, et de Mangemorts en particulier. Ils avaient le gout de l'argent, le gout des choses extravagantes. Mais pour la plupart d'entre eux, il s'agissait surtout d'un héritage familial. Elle aussi, si elle l'avait souhaité, aurait pu être la brillante propriétaire d'une superbe demeure familiale. Mais pour cela, il faudrait qu'elle vive avec son bourreau de père, et ça, il en était absolument hors de question. Alors elle continuerait de vivre dans ce misérable appartement, jusqu'à ce qu'elle puisse s'offrir quelque chose de plus décent. Elle avait toujours du mal a comprendre pourquoi on l'avait envoyé chez ce Lockerbie. Le Seigneur des Ténèbres aurait pu chosir un de ses plus fidèles Mangemorts, comme Bellatrix Lestrange ou d'autres... Mais non, on l'avait envoyée ici. Elle ne connaissait pas Lockerbie et franchement, elle avait toujours beaucoup de mal a faire confiance en ces gens, même si dorénavant elle faisait partie intégrante de leur monde. La Marque était ineffaçable après tout, même si l'envie pouvait quant à elle disparaitre. Mais il fallait qu'elle se recentre sur sa priorité: se faire passer aux yeux de tous comme le Mangemort le plus dévoué qu'il soit.

Lorsque la porte s'ouvrit enfin, Loredana releva doucement la tête. Elle ne s'attendait pas a se retrouver en face de quelqu'un d'aussi jeune. Lui- même d'ailleurs semblait étonné de se trouver en face d'une jeune femme, très jeune en comparaison aux autres Mangemorts, et de plus, il devait être intrigué. En tous cas, c'était l'effet recherché par Loredana. Elle se demandait de plus en plus ce qu'elle venait faire ici... Franchement, une bonne discussion franche avec son père aurait certainement mieux valu que la rencontre avec cet homme qui ignorait tout d'elle et qui en plus n'avait pas l'air franchement emballé d'avoir de la visite. Il la laissa tout de même entrer dans ce qui paraissait a Loredana être un endroit beaucoup trop vaste pour sa seule personne. Mais peut importait. Il prit bien evidemment son manteau, révélant a toute personne qui serait susceptible d'entre dans cet endroit la cicatrice qui traversait l'oeil de la jeune femme. Elle replaça rapidement une mèche de cheveux devant cet oeil et attendit que l'homme lui parle, lui demande qui est-elle, ce qu'elle voulait.... Mais rien, pas un mot, pas une seule parole échangée avec elle. Il la mena à une salle parfaitement vide mais qui ressemblait étrangement à la salle d'un bar ou d'un restaurant. Etonnée, la jeune femme s'installa sur la chaise qu'il avait tirée pour elle. Elle patienta alors que lui s'absentait durant plusieurs longues minutes. De plus en plus, son esprit était hanté par la question fatidique: pourquoi avait-elle écouté les conseils qui lui disaient de venir ici? Loredana avait toujours assumé tous les choix qu'elle avait fait dans la vie. Mais cette fois, elle s'interrogeait vraiment sur le bien-fondé de cette décision. Après tout, elle aurait pu se débrouiller seule. Et elle ne pouvait pas faire confiance a ce type pour la simple et bonne raison qu'elle ignorait tout de lui. Elle décida de remettre ses cheveux en arrière, pour que l'homme ait une idée du genre de personne a qui il avait à faire. Elle détestait montrer cette partie d'elle-même, mais elle se devait de le faire.

Les cicatrices bien en évidence, la Marque cachée par les manches de sa blouse, ses longs cheveux noirs retombant dans le dos, Loredana attendit patiemment que son hôte revienne. Lorsqu'il fit son apparition dans la salle où elle se trouvait, Loredana fut surprise qu'il lui tende une carte. Surprise, mais pas mécontente. Elle mourrait de soif. Elle jetta un oeil sur la carte et fit son choix, intérieurement. Elle leva les yeux vers le fameux Padern Lockerbie, jeune effectivement, plus qu'elle ne l'aurait cru, et annonça simplement:


Bière...

Une voix rauque. Elle ne parlait plus beaucoup, avec qui que ce soit. N'importe quelle personne aurait remarqué que Loredana vivait en recluse, avec pour seule compagnie sa soeur, durant les vacances. Cependant, elle devait mener a bien ce pourquoi elle était là. Elle se tourna vers lui et lui dit, de sa voix légèrement cassée:

Je ne suis pas là pour ça.

Les questions n'allaient pas fuser, c'était une impression qu'elle avait. Il n'avait pas l'air vraiment bavard. Cette discussion allait être difficile, pénible, elle en avait l'impression. Ou cette discussion n'aurait pas lieu? Loredana n'avait décidemment aucune idée de comment se comporter. Ce dont elle était certaine, c'est qu'elle allait devoir garder tout le mystère et toute la colère qu'elle pouvait posséder, et qu'elle possédait bel et bien. Après tout, c'est pour ça qu'elle avait été choisie non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Padern Lockerbie
Mangemort | Waiter Pliiiiiiiiz !
avatar

Date d'inscription : 20/01/2008
Féminin Nombre de messages : 361
Age : 28
Localisation : non, j'suis pas là!
Humeur : entre dans une douce folie
Animal de compagnie : un (toussotement) chat : Brownie

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Mangemort
Patronus: Un corbeau
Relationships:
MessageSujet: Re: Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]   Mer 5 Aoû - 22:20

Elle replia la carte du menu et la tendit a Padern. Puis d'une voix particulièrement rauque elle lui commanda une biere. Dans un premier temps, Padern se sentit las devant le peu de savoir vivre et d'éducation dont témoignait cette jeune fille, puis ce sentiment fit place a la surprise : comment d'un corps si jeune pouvait s'élever une voix si usée, comme nouée par un lourd passé dissimilé doublé de nombreuses années de silence. Peut être que finalement, cette fille avait plus d'interet que ce que l'on pouvait en voir au premier coup d'œil. Le propriétaire des lieux eu un léger sourire en coin au moment de remarquer cette étrange cicatrice qu'elle portait à l'œil. Si jeune et déjà si marqué. A ce rythme là elle ne ferait pas long feu. Après cette constatation un brin mesquine, il reporta son attention sur son rôle premier, celui de servir des bières. Au moment même où il s'apprétait a faire un pas de coté pour s'éclipser comme il convenait, la curieuse jeune mangemorte se retourna vers lui, et articula une phrase complète cette fois ci. Elle n'était pas là pour ça? Pas là pour manger où pour boire? Padern se sentit désarçonnait. Si encore il avait s'agit de Renate Dowe où d'Antonin Dolohov, il aurait certainement comprit. Mais que lui voulait donc cette inconnue?

Il ravala une nouvelle fois son étonnement, et fut largement satisfait de sentir dans sa poitrine son cœur battre légèrement plus vite qu'à l'habitude. Qu'il était bon de se sentir encore vivant, et non plus embourbé dans d'éternelles renouvellement de situation tout aussi banales les unes que les autres. Pourtant la question restait entière : que lui voulait on? Et finalement, qui était cette jeune femme, était ce réellement une servante du seigneur Voldemort où se trompait il depuis le début? Il ne sentait aucun danger planer au dessus de sa tête telle une épée de Damoclès, et cela même si il était toujours privé de sa précieuse baguette, non, tous les signaux semblaient vouloir indiquer que cette étrange visiteur était venu dans le but d'avoir une discussion, un échange verbale intéressant ou non sur un quelconque sujet qu'il n'aurait visiblement pas a choisir. Il hésita alors. Il ne savait pas comment réagir. Devait il honorer les commandes dans l'ordre, d'abord tourner le dos et apporter une bière, ou devait il immédiatement tirer une chaise, briser son role de restaurateur, et entamer une conversation qui mettrait du temps a démarrer. En grand diplomate, Padern choisit de ne rien choisisr dans un premier temps. Du moins, tant qu'il n'avait pas toutes les clefs en main. Il devait d'abord savoir pour quelle raison elle était venue à lui.

Il resta silencieux quelques secondes de plus, cloué sur place par son indécision. Non, il devait faire un choix ou alors passé pour un abrutit, ou pire encore, pour une personne sans aucun sens du savoir vivre. Après un léger soupire presque inaudible, il préféra faire comme si la seconde intervention orale de la jeune femme n'avait jamais existait. C'était de loin la manière la plus simple de procéder. Prendre les choses dans l'ordre. Ensuite il pourrait librement poursuivre sa seconde requête, l'esprit tranquille, sans plus être obliger de quitter la pièce pour une quelconque raison. Il fit alors une très légère courbette :


-Je vous amène tout de suite votre bière.

Et il tourna les tallons sans pour autant attendre une quelconque réaction. Il poussa la porte a battant de la cuisine, se dirigea vers les fut réfrigérés et les considéra avec réflexions. C'était bien les jeunes ça, croire que la bière est de la bière. Il en existe tellement de variétés, comment savoir sans se tromper la quelle servir sans mauvais gout? Il se repassa rapidement les informations qu'il possédait ou pensait avoir sur cette jeune femme. Elle était jeune et c'était une femme, tout laissait croire qu'il fallait servir une bière blonde, pourtant elle faisait partie des mangemort, elle doit donc aimer les choses fortes. Après quelques secondes supplémentaires à observer les futs, une mains sur le menton, Padern se décida enfin, il se retourna, ouvrit le gros buffet contenant la vaisselle, et sortit une pinte en verre parfaitement transparente, qu'il examina tout de même a travers la lumière cherchant suspicieusement la moindre trace de saleté. Le teste étant peu concluant, il la porta au fut et y fit coulé une bière ambré qui dégagé un parfum radieux. Il observa avec satisfaction la fine mousse apparaitre, ni trop ne pas assez, ainsi que les petites traces de condensations sur le verre, prouvant la fraicheur du produit. Avant de sortir de la pièce, il prit le temps d'attraper un sous verre en carton, et prit la direction de la seule table occupé de toute la grande salle de son restaurant.

Avec pour seul but de prouver que les bonnes manières éxistaient encore en ce monde, il posa le tout avec délicatesse et justesse sur la table, devant la jeune femme, sans pour autant que ces bras ne lui passent devant le visage. Il resta quelques instants silencieux, posté derrière elle a vérifier si son choix final de breuvage avait été le bon, avant de finalement reprendre la parole :


- Pour quelle raison êtes vous venu alors?

C'était de loin la formulation la plus directe tout en restant poli qui lui était venu à l'esprit, toutes les autres étant quelques peu agressives ou suspicieuses. Et bien entendu comme dit le dicton, personne n'est coupable avant d'avoir eu un procès. Il décida de rester debout, bien droit comme un homme, posté avec un angle de 90° par rapport a son regard, de manière a ne pas s'imposer, ni a s'effacer devant elle. Il était le parfait hôte, pourtant il avait conscience que tous ces petits détailles techniques de son éducation devait très largement échapper au grand publique. Plus personne n'était éduquer de cette manière, à moins d'appartenir à une très grande famille ancienne et conservative tout comme il en avait été visiblement le cas pour Padern. Quelque part au fond de lui, il était fière de la tournure qu'avait prit cette rencontre inopinée. Ils se trouvaient pile entre l'embranchement de la révélation avec l'ignorance, à l'instant où tout pouvait devenir intéressant, tout comme tout pouvait immédiatement perdre son charme. Les battements de cœur de Padern étaient légèrement plus rapide qu'à la normale, tout en restant régulier, il avait prit gout à cette impression de pouvoir tout découvrir, il aimait les révélations de toutes sortes, surtout lorsqu'elles arrivaient encapuchonnées, car en général cela n'annonçait rien de bon, rien de joyeux, et c'était quelque part ça, qui résumé la vie de Padern Lockerbie : un enchainement de révélations morbides, des ouches de gris nuancés sur le tableau qu'était sa vie.

_________________

Parfois, les murs d'une demeure sont plus chaud que le coeur de certains hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://titnuage.deviantart.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment devenir un bon Mangemort? [Padern]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [vidéovocale] Comment devenir admin ?
» Comment devenir un elfe???
» "Comment devenir une Légende" par Deag Jörgan
» Comment devenir une Ombre...
» Comment devenir un bon chevalier, scène 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Bien et Mal - Saison 3 :: -{ Autres lieux :: #. Villages sorciers :: [ Autres habitations ] :: Château de Padern Lockerbie-
Sauter vers: