Y a-t-il une lueur d'espoir dans ce monde chaotique ?
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 T'en va pas ... [pv Kerrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joshua Brighton
Prof. de Métamorphose && Directeur des Lions
avatar

Date d'inscription : 14/09/2007
Nombre de messages : 114
Age : 29

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le bien
Patronus:
Relationships:
MessageSujet: T'en va pas ... [pv Kerrid]   Dim 28 Sep - 15:57

Il fallait qu'il la revoie .... Tout se mélangeait dans sa tête. Cela faisait des mois qu'il pensait à Lorédana, et c'était Kerridwen qui refaisait surface. Lui qui avait pensé que la force de cette jeune femme était à toute épreuve ... Il se rendait soudainement compte qu'elle aussi avait ses faiblesses.

Après avoir envoyé se dernière lettre, il avait enfilé un blouson de cuir chaud, avait mis sa baguette dans sa poche et avait longuement réfléchi. Oui, elle devait s'être réfugié dans ce petit village irlandais, dont elle lui avait si souvent parlé. Un doux sourire vint s'installer sur ses lèvres, lorsqu'il repensa aux longues soirées qu'ils avaient passé ensemble devant le feu de cheminée.

Oh, bien sûr, il n'oubliait pas celle qu'il appelait sa muse ... Lorédana était toujours dans sa tête, mais il avait du la mettre de côté un instant, une nuit, car Kerridwen avait besoin de lui. Au fond, il savait qu'il aimait les deux jeunes femmes, mais d'une façon bien distinctes. Kerridwen, c'était celle qui lui avait permis de reprendre confiance en lui, celle qu'il avait aimé passionnément, celle pour qui il aurait été capable de tout faire dans le but de la surprendre ... Il l'aimait d'un amour intense. Mais il avait du faire un choix. Après l'avoir demandé en mariage, il s'était rendu compte qu'il aimait une autre jeune femme. Lorédana ... La douceur incarnée, la pureté aussi ... L'amour qu'il éprouvait pour elle était à toute épreuve. Toute son âme appartenait à cette jeune femme qui, en une soirée, avait réussi à l'envouter à vie.

Mais il devait mettre Lorédana de côté, juste pour pouvoir essayer de convaincre Kerridwen de ne pas retourner là-bas. Du moins, pas pour de mauvaises raisons. Si Tom la reprenait dans ses filets, il n'était pas sur qu'elle saurait s'en défaire.

Il s'approcha de son bureau et de sa pensine. Danc celle-ci se trouvait déjà une bonne partie de la vie de Josh: son enfance, ses malheurs, son mariage raté ... Mais il devait aussi y mettre Lorédana ... Juste pour se protéger et protéger Kerridwen.

Il rangea le livre que Kerridwen lui avait offert et il transplana. Il se retrouva dans un joli petit village, devant une porte. Elle devait être là, à l'intérieur ... Il était tard ... Tout était éteint, sauf une lumière dans la petite maison. Le coeur de Joshua se mit à battre fort. Comment allait-elle réagir ? Et comment, lui, allait-il réagir ? De nombreux souvenirs lui revenaient en tête ... Il devait les oublier ... Il devait lui parler sans revenir à leur relation ... Mais tout était trop compliqué ...

Il frappa doucement à la porte. Son hibou venait de repartir de la fenêtre de Kerridwen. Il se posa sur l'épaule du Professeur.


- Rentre à la maison ... Merci d'avoir fait tout ce voyage.

Il donna une friandise au volatile et attendit que la porte s'ouvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerridwen Sirona-Ys
Admin_* || Directrice de Poudlard... Amoureuse de son Maître
avatar

Date d'inscription : 07/09/2007
Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 33
Localisation : Poudlard
Humeur : Massacrante
Animal de compagnie : un serpent : Ankou

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le mal... Ma vraie nature a repris le dessus
Patronus: Basilisk
Relationships:
MessageSujet: Re: T'en va pas ... [pv Kerrid]   Lun 29 Sep - 18:25

Kerridwen ne se sentait pas bien, elle ressentait quelque chose de pesant dans sa poitrine, elle avait l’impression de suffoquer. Elle avait fait un cauchemar cette nuit, elle n’avait pas réussi à s’endormir après celui-ci. Le matin très tôt elle était sortie, elle avait besoin de se changer les idées. Le vent soufflait fortement, elle s’engouffra dans une allée qui l’emmenait vers la plaine…Lorsqu’elle si retrouva, elle enleva la cape qui la protégeait et se mit à prier, le vent lui mordait la peau, mais elle continua ses suppliques… Elle savait bien que cela ne servirait à rien mais elle avait besoin d’enlever le trop plein d’idées et de pensées.

Après avoir passé toute la matinée dans le froid, son esprit était apaisé, la souffrance était moindre et cela était très agréable. Elle avait simplement très froid, elle reprit sa cape et repartit en direction du village… Il commençait à s’animer et le patron du pub, la voyant frigorifié la héla en lui disant de venir se réchauffer le corps et le cœur, elle ne pu refuser cette invitation. Kerridwen entra dans le pub et prit place à côté de la cheminée, il y avait des habitués qui prenaient leur café tranquillement avant de partir travailler… Le patron s’approcha et lui tendit un Irish coffee.


Patron du pub : « Vous semblez frigorifié, Ma’am… ça vous requinquera ! »

« Merci beaucoup ! »


Kerridwen n’en dit pas plus, elle sirota tranquillement sentant la chaleur du whisky faire son effet… Elle reprenait des couleurs, elle posa son verre et se leva pour se diriger vers le bar… La porte s’ouvrit dans un courant d’air, laissant apparaître trois hommes, à l’allure de bouledogue… Elle détourna le regard et s’arrêta au bar, c’est alors qu’elle vit que les hommes sortirent des armes et les pointaient vers le patron et la salle. Kerridwen déposa l’argent sur le comptoir et se tourna vers les malfaiteurs, elle murmura à leur intention :

« Vous devriez lâcher vos armes et partir d’ici, sinon vous allez le regretter… »

Les trois bandits se mirent à ricaner grassement, celui qui devait être leur chef cracha aux pieds de Kerridwen qui ne broncha pas…

Patron du pub : « Vous devriez l’écouter… »
Chef : « Et qu’est ce qu’une p’tite pépée peut nous faire ? Nous chanter une berceuse ? »

Les trois malfrats se mirent à rire aux éclats, Kerridwen était d’un calme olympien, elle s’avança d’un pas et regarda leur chef dans les yeux… D’un seul coup, ils furent désarmés, le patron récupéra les armes au vol, les trois hommes se mirent à voler à deux mètres du sol gigotant et hurlant de peur. D’un geste, elle mit leur cri en sourdine et tourna son visage vers le patron.

« Je pense que la police pourrait s’en charger ?... Au revoir messieurs ! »

Kerridwen, les envoya directement dans la prison du conté avec un mot collé sur le front du chef, leurs armes les avaient accompagnés. Elle se tourna vers le patron et fit un signe de tête, il la remercia chaleureusement tout comme les autres personnes présentes… Elle sortit dans le mordant du froid et se dirigea chez elle… La journée se passa tranquillement, les allées et venues de ceux qui lui avaient commandés des décoctions, lui permettaient de se rattacher à la réalité. Le soir arriva rapidement, elle rangea tout ce qu’elle avait déballé, se coiffa avec une queue de cheval, ce qui lui arrivait très rarement. Elle mangea rapidement puis s’installa à son bureau, elle écrivait les recherches qu’elle avait effectué depuis quelques temps et le parcours qu’elle faisait intérieurement.

Un léger claquement à la fenêtre la fit se détourner de son activité, elle remarqua le hibou de Joshua, d’un geste, elle ouvrit la fenêtre, prit la lettre et donna une petite collation à l’oiseau. Elle lut la rapide lettre de Joshua et une peur incommensurable se fit sentir en elle, elle n’était pas prête de le revoir, elle n’avait pas du tout imaginé cette possibilité. C’est alors qu’elle entendit des coups à sa porte, le volatile prit son envol, elle ferma la fenêtre et se dirigea vers l’entrée, à cet instant, elle entendit la voix, une voix qui l’avait faite vibrer pendant quelque mois, celui qui avait failli devenir son mari…

Des larmes commencèrent à couler, elle les essuya d’un geste rapide, elle réajusta le bustier qu’elle portait au dessus d’une chemise blanche, épousseta son pantalon noir… Elle posa Ankou sur une poutre en hauteur, laissant son bras à l’air libre. Elle laissa sa queue de cheval en place et dans une grande respiration ouvrit doucement la porte… Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, une lueur dansait dans son œil bleu alors que rien ne passait dans celui qui était noir. Puis des larmes coulèrent, elle s’effaça pour le laisser entrer, le froid était plus que présent en cette période.

D’un geste, Kerridwen alluma les autres lumières de la maison et ferma la porte à clé. Elle se tourna vers Joshua et dit d’une voix enrouée :


« Bonsoir Joshua… Tu peux prendre place sur le canapé… J’ai été très étonnée de ta lettre et notamment de te savoir derrière ma porte… Je t’avoue que je n’étais pas prête à cela… »

Elle essuya les quelques larmes qui étaient restées sur ses joues, elle se dirigea vers la théière et prépara le thé. Elle avait besoin d’un remontant et Joshua devait avoir un peu froid, cela lui permettait également de se remettre un peu de ses émotions.

* Il est toujours aussi beau et élégant…*

Ses pensées s’embrouillaient, elle ne savait plus quoi penser, lorsque le thé fut prêt, elle l’amena sur la table basse et le servit… Elle lui tendit une tasse et dit :

« Comment vas-tu ? »

Une question tellement mièvre que Kerridwen s’en voulut de suite, mais il fallait dissiper le malaise ambiant et commencer doucement, elle ne l’avait pas vu depuis plus de deux mois, mais elle ne pu s’empêcher de voir qu’il était soucieux, elle attendit la réponse à sa question et la raison à sa venue…

_________________

Death prowls in me
I'm the Death
I'm a Poison
Fear me !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rickmanesque.over-blog.com
Joshua Brighton
Prof. de Métamorphose && Directeur des Lions
avatar

Date d'inscription : 14/09/2007
Nombre de messages : 114
Age : 29

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le bien
Patronus:
Relationships:
MessageSujet: Re: T'en va pas ... [pv Kerrid]   Dim 19 Oct - 19:23

Compliqué ... En ce moment-même, Joshua comprenait enfin le sens et la force de ce mot. Tout était bien trop compliqué: la vie, l'amour ... Il devrait bientôt faire des choix, il le savait. Mais ce n'était pas aujourd'hui. Aujourd'hui, il devait juste parler à la femme qui avait tant d'importance à ses yeux, qui en avait toujours d'ailleurs. Comment oublier une telle femme ? Kerridwen avait été celle qui lui avait redonné confiance en lui et foi en l'amour, et ça, jamais il ne l'oublierait. Il devrait vite avec ce sentiment de trahison durant toute sa vie.

La porte venait de s'ouvrir, et elle avait fait place à une merveilleuse beauté. Joshua resta un moment bouche-bée. A force de ne pas l'avoir vu, il en avait oublié la perfection de celle qui aurait pu devenir sa femme. Le froid qu'il ressentait devant la porte disparut soudainement, laissant place à une bouffée de chaleur qu'il ne pouvait contrôler.

En plongeant son regard dans le sien, il vit des larmes ... Son coeur se serra plus fort et il dut se retenir de ne pas la prendre dans ses bras. Cela aurait été bien trop déplacé après ce qu'il lui avait fait vivre. Elle s'effaça alors pour le laisser entrer, et il pénétra dans la maison sans un mot, l'écoutant juste. Elle n'était pas prête pour le revoir, mais lui, l'était-il ? Non ... Certainement pas ... Il n'était pas prêt à la revoir sans rien ressentir ... Allait-elle lui cracher des mots qu'il méritait à la figure ? Ses mains se crispèrent à cette pensée.

Il resta debout, à la regarder préparer du thé. Ce moment-là aurait pu être un moment magique ... S'il n'avait pas reculer au mariage, en ce moment-même ils seraient sûrement au même endroit, et il regarderait avec amour sa femme préparer du thé ... Des larmes embuèrent son regard océan et il fut obligé de se tourner pour les faire disparaitre sur un mouchoir blanc.

La question fatidique arriva alors, question qui intervenait dans toutes les conversations où un malaise est présent. Comment allait-il ? Il ne pouvait pas lui mentir, il lui avait déjà trop menti ... Tout cela était toujours compliqué. Une simple question devenait une montagne ...


- Aussi bien que je le peux ... Disons que j'ai de la chance d'avoir des livres pour compagnie ... Je te remercie vraiment pour ton cadeau, tu n'aurais pas du.

Non, elle n'aurait pas du. Il ne méritait pas une telle gentillesse après ce qu'il lui avait fait. Il avait gaché sa vie ... leur vie ... Il se retourna alors et ajouta.

- Tu aurais du me dire que tu pensais être enceinte ... J'aurais été là ... Je ne t'aurais pas laisser surmonter cela seule Kerridwen ...

Un enfant aurait-il sauvé leur relation ? Sûrement ... Il aurait été incapable d'abandonner sa famille, comme son père l'avait laissé de côté ... Mais ses sentiments pour Lorédana, qu'en aurait-il fait ? Mis au placard sûrement ... Tout comme il essayait d'y mettre son amour pour Kerridwen.

Car oui, il l'aimait. Beaucoup doivent penser qu'il ne peut aimer Kerridwen et Lorédana ... Et pourtant ... Certes, l'amour est bien différent. Avec Kerridwen, c'était la passion et la stabilité ... Lorédana ... C'était la pureté ... Simplement la pureté ...


- Je suis venu pour parler ... Je ne veux pas te perdre ... Je ne veux pas que tu retournes le voir ... Comprends-moi ... Malgrè ce que tu peux penser, je tiens à toi plus que n'importe qui au monde, et je ne sais pas si je survivrais en te sachant morte .... Tu me diras sûrement qu'il ne te tuera pas, mais il tuera la Kerridwen que j'ai aimé ... Que j'aime toujours ...

Cette dernière phrase avait été murmuré, mais assez audiblement pour qu'elle puisse l'entendre. Il la regarda de nouveau, les yeux bordés de larmes, ne sachant que dire de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerridwen Sirona-Ys
Admin_* || Directrice de Poudlard... Amoureuse de son Maître
avatar

Date d'inscription : 07/09/2007
Féminin Nombre de messages : 1365
Age : 33
Localisation : Poudlard
Humeur : Massacrante
Animal de compagnie : un serpent : Ankou

.:. Feuille du sorcier .:.
Camp: Le mal... Ma vraie nature a repris le dessus
Patronus: Basilisk
Relationships:
MessageSujet: Re: T'en va pas ... [pv Kerrid]   Ven 31 Oct - 17:59

Kerridwen prit place sur le fauteuil qui était à coté du canapé, l’ambiance était quelque peu tendue et elle espérait sincèrement que cela allait évoluer sur quelque chose de plus détendu, elle n’aimait pas ce genre d’atmosphère, surtout à cause de tous les sentiments contradictoires qu’elle ressentait depuis quelque temps. C’est alors que Joshua répondit à la question qu’elle lui avait posée. Il la remercia pour le cadeau qu’elle lui avait fait, c’est alors qu’elle crut devoir se justifier mais il enchaîna sur tout autre chose, elle avait redouté cet instant même lorsqu’elle l’avait écrit dans sa lettre. Elle posa son regard sur la tasse de thé, son regard se perdant dans le liquide ambrée, celui-ci parut soudain extrêmement intéressant, elle revint cependant à la réalité et poussa un soupir, elle lui répondit sans le regarder, cela était trop dur :

« Je ne voulais pas t’annoncer mes inquiétudes alors que tu ne savais pas où tu en étais… Et j’avais peut être peur que tu t’imagines que c’était quelque chose pour te faire revenir vers moi… Comme quoi il n’y avait pas que toi qui doutais de certaines choses… »

Kerridwen ne pouvait pas dire à Joshua qu’elle avait peur de perdre pour la seconde fois un enfant… C’était une chose terrible qu’elle avait vécu sans que Tom ne le sache et heureusement… Peu de personne savait ce trait de son histoire qu’elle essayait de faire disparaître au plus profond d’elle-même. Elle ne savait plus quoi penser avec ce que lui avait dit Joshua, cela aurait peut être sauver leur mariage, mais ça n’aurait jamais plus était pareil. Son cœur et son esprit auraient bifurqué vers Lorédana et ça elle ne l’aurait pas supporté…

De plus Kerridwen avait également peur que son enfant soit choisi pour être le réceptacle de la magie celte, la magie qui l’avait conduite à sa perte… C’est alors que Joshua reprit la parole, elle leva les yeux de son thé et regarda intensément Joshua… Lorsqu’elle lut sur ses lèvres la dernière phrase, elle lâcha sa tasse qui se cassa sur le sol, elle ne bougea cependant pas, ses yeux fixaient Joshua, des larmes se mirent à couler, sa lèvre inférieure se mit à trembler, d’un geste de la main, elle essuya vainement ses larmes et dit d’une voix tremblante :


« Joshua… Je ne pourrais plus lutter longtemps, j’irais le rejoindre mais je ne sais pas ce qu’il va advenir de moi… Soit je redeviens la meurtrière soit je reste comme je suis et je travaillerais dans l’ombre… Mais j’ai besoin de savoir, comprendre ce qu’il y a en moi qui fait que je suis comme ça… Et… »


* moi aussi je t’aime toujours… *

Kerridwen n’avait pas pu prononcer cette dernière phrase, elle se leva et se tourna, ses jambes ne la portaient presque pas, ses sanglots redoublèrent, ses épaules tressautaient. Des émotions, qu’elle avait enfoui depuis deux mois, remontaient à la surface à une rapidité hallucinante… Elle avait cru prendre la bonne décision en partant après le mariage mais maintenant elle ne savait plus que penser… Elle se rendait compte que les blessures qu’elle croyait avoir réussir à refermer, s’ouvraient les unes après les autres… Elle repensa également au bon moment qu’elle avait vécu avec l’homme qui était dans cette pièce… Elle se perdait dans un méandre de chose, perdant pied à la réalité.

Kerridwen se baissa et ramassa la tasse qu’elle avait cassée et s’éloigna pour la mettre dans la poubelle. Elle s’appuya contre l’évier, se passa de l’eau sur le visage, il fallait qu’elle reprenne pied… Elle n’était vraiment pas prête à faire face à cette situation, mais maintenant que s’était engagée elle allait y faire face, on ne peut pas dire dignement, mais elle y ferait face… Elle se tourna et s’appuya contre l’évier, respirant doucement et reprenant contenance. Son regard reprit quelque peu contenance, elle revint vers Joshua et dit :

« C’est difficile d’aimer deux personnes en même temps… Et surtout d’en oublier une… Maintenant tu comprends ce que j’ai vécu et ce que je vis encore… »

Les larmes reprirent possession de son visage mais elle ne lâcha pas le regard de Joshua, lui qui lui avait reproché de toujours penser à Tom… Elle laissa le temps à Joshua de lui répondre, elle-même avait besoin de reprendre un peu ses esprits…

_________________

Death prowls in me
I'm the Death
I'm a Poison
Fear me !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rickmanesque.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'en va pas ... [pv Kerrid]   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'en va pas ... [pv Kerrid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entre Bien et Mal - Saison 3 :: -{ Autres lieux :: #. Villages sorciers :: [ Petit Village Irlandais ] :: ~ Maison de Kerridwen Sirona-Ys-
Sauter vers: